GTA : Un politicien américain veut interdire la vente de la saga de Rockstar Games

par | 24 Fév 2021 | GTA, Rockstar Games | 1 commentaire

Une nouvelle polémique sur la saga Grand Theft Auto

Nous sommes en 2021, et l’amalgame entre violences et jeux vidéo est encore remis sur le devant de la scène. Cela se passe aux États-Unis, dans l’État de l’Illinois où le député démocrate Marcus C. Evans Jr. a présenté un projet de loi visant à interdire la vente de la saga Grand Theft Auto, ainsi que tous les jeux vidéo violant dans cet État.

Selon le député, la saga GTA serait responsable de la forte augmentation de vols de voitures dans la région de Chicago qui ont doublés l’an dernier. Il faut savoir que Grand Theft Auto est le terme utilisé lors d’un vol de voiture, on peut d’ailleurs parfois l’entendre à la radio de la police dans GTA 5 lors d’un “emprunt” de notre nouveau bolide. Il déclare d’ailleurs,

Lorsque vous comparez les deux, vous constatez des similitudes sévères en ce qui concerne ces vols de voiture.

Il faut dire que c’est un peu logique qu’un jeu vidéo qui se base sur notre réalité et non sur un monde fantaisiste à des similitudes avec le nôtre.

Ce projet de loi veut également modifier la définition de la “violence” pour inclure les préjudices psychologiques, la violence faite aux enfants, la violence sexuelle, la violence envers les animaux, la violence familiale, la violence à l’égard des femmes ou le vol de voitures avec un conducteur ou un passager présent à l’intérieur au début du vol.

GTA 5 - Image 2 version PS3

L’association de l’industrie américaine des jeux vidéo a déclaré à ce sujet, et je suis personnellement d’accord avec ses mots,

Bien que notre industrie comprenne et partage les préoccupations concernant ce qui s’est passé à Chicago, il n’y a tout simplement aucune preuve d’un lien entre le divertissement interactif et la violence dans le monde réel. Nous croyons que la solution à ce problème complexe réside dans l’examen en profondeur des facteurs réels qui conduisent de tels comportements plutôt que d’écrire à tort l’imputation aux jeux vidéo basés uniquement sur la spéculation.

Pointer les jeux vidéo plutôt que les vrais problèmes n’est pas nouveau, Rockstar Games a souvent fait les frais avec Jack Thompson dans les années 2000’s à travers différents procès entre autres. Il faut dire aussi que l’art vidéoludique est totalement incompris par certaines personnes, et qui trouvent choquant la violence ou tous autres dans notre média, et la trouvent normale et acceptable dans l’art cinématographique ou littéraire. Dan Houser avait d’ailleurs déclaré il y a quelques années,

Si vous n’aimez pas ces jeux sous prétexte qu’ils ont un contenu qui, au cinéma ou à la télé, ne vous dérange pas, alors cela équivaut à déclarer que vous n’aimez pas ce média parce qu’il ne colle pas de George Clooney à l’écran.

Un tel projet de loi a-t-il une chance de passer ? C’est possible, si Marcus Evans est soutenu par son parti politique, les démocrates, qui disposent d’une majorité suffisante à la chambre des représentants de l’État de l’Illinois, cette loi pourrait passer et interdirait la vente de tous les jeux vidéo “violents” dans cette région.

Partager cet article sur :

1 Commentaire

  1. Corso7301

    Je pense que avant d’interdire les jeux vidéos il faudrais déjà interdire les armes M.evans , et par la même occasion mettez vous d’accord entre état car si demain j’habite à la frontière de cet état rien ne m’empêche d’aller dans l’autre état pour y jouer . Le ridicule ne tue pas mais rend plus fort alors soyez fort .

    Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Share This